RELATIONS AVEC L'ÉGLISE CATHOLIQUE ROMAINE

Après Vatican II, un dialogue a été engagé par l’Église Catholique Romaine avec les Églises Vieilles-Catholiques des Pays-Bas, d’Allemagne, de Suisse et des USA. Ce dialogue a pour prémices une assistance pastorale mutuelle en cas de nécessité.

 

Les sacrements administrés par « l’Eglise Vieille Catholique Romaine », sont sacramentellement valides et c’est ainsi qu’un fidèle catholique éloigné de son diocèse ou empêché pour toute autre raison, peut parfaitement remplir son « obligation de jour saint » en participant à la Sainte Messe célébrée par un prêtre de l’Eglise Vieille Catholique Romaine.

Le Saint Siège s’est prononcé sur cette question de manière claire : « Les Eglises qui, tout en n’existant pas en parfaite communion avec l’Eglise de Rome, peuvent rester unies à elle par le biais de liens très étroits, comme la légitimité de la Succession apostolique et le Sacrement de l’Eucharistie valides.»

Les Prélats de l’Eglise Vieille Catholique Romaine étant consacrés dans la succession apostolique dite « succession Bossuet » sont canoniquement valides, ainsi que les prêtres ordonnés par ces prélats. Ils reconnaissent la primauté d’Amour de sa Sainteté le Pape de Rome.