O A S J

Ordre Souverain Apostolique
des Hospitaliers de Saint Jean

 

 

 

 

 

 

 

Le Bienheureux Gérard de Martigues

Fondateur de l’Ordre des Hospitaliers de Saint Jean

L’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem est l’appellation de l’Ordre militaire, religieux et catholique, connu dès le XIIe siècle sous le nom d’Ordre Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, en latin : Ordo Hospitalis Sancti Johannis Ierosolimitani, mais également sous le nom d’Ordre de l’Hôpital, d’Ordre Hospitalier ou plus simplement les Hospitaliers.

Son origine remonte au XIe siècle lors de l’installation de marchands italiens de la ville d’Amalfi en Terre Sainte, où ils construisent des hôpitaux (d’où le nom d’Hospitalier). Comme les Templiers, qui viendront un peu plus tard, l’Ordre devient militaire en plus de sa mission hospitalière, afin de secourir les pèlerins en difficulté, puis pour combattre les Sarrasins, ce qu’il fera pendant toute la période des Croisades.

Après son expulsion de Terre Sainte, l’Ordre s’installe à Chypre avant de conquérir l’île de Rhodes. Lors de la suppression de l’Ordre du Temple, les Hospitaliers recueillent dans leurs rangs de nombreux Templiers et mettent sur pieds une puissante marine de guerre en Méditerranée, continuant ainsi à être un rempart de la chrétienté contre les Sarrasins.

Expulsé de Rhodes, l’Ordre devient «Prince de Malte» par la volonté de l’empereur Charles Quint. Avec ses chevaliers, l’Ordre se transforme en une puissance souveraine qui à partir de l’île de Malte prend de plus en plus d’importance en Méditerranée centrale.

En 1538, le Baillage de Brandebourg de l’Ordre de Chevalerie de l’Hôpital de Saint Jean de Jérusalem (langue d’Allemagne du Nord) se rallie à la Réforme Protestante et prend l’appellation «Der Johanniterorden» (Ordre de saint Jean).

La Commanderie des Hospitaliers de Saint Jean, dépendante du Baillage de Brandebourg et résidant sur le territoire des Pays-Bas, se trouve à l’origine de notre Ordre. Les Religieux et Chevaliers de St Jean refusent de rejoindre la Réforme et demandent alors le protectorat de l’évêché romain d’Utrecht, pour devenir une institution de droit diocésain, à l’instar des franciscains et autres Ordres religieux qui désirent conserver et perpétuer la foi catholique romaine. Cette situation perdurera jusqu’en 1853, date de la création de l’Union d’Utrecht, de laquelle l’Eglise Vieille Catholique Romaine se démarquera résolument. (Voir partie historique pages 9 et 10).

En 1910, des Ordres religieux relevant de la juridiction de l’Eglise Vieille Catholique Romaine, suivent Mgr A.H. Mathew en Amérique du Nord, avec eux les Hospitaliers de Saint Jean qui exerceront leurs activités caritatives aux West-Indies. (Antilles Britanniques).

En 2002, le représentant de cette Eglise d’Amérique du Nord, Monseigneur Luke Amadéo-Iezzi, (Ordre des Franciscains), Evêque de la Langue de France et des Antilles, au nom de Mgr Francis P. Facione, Archevêque titulaire de Devon et Evêque-Président de l’Eglise Vieille Catholique Romaine d’Amérique du Nord, nomme le Révérend-Prieur George de Saint Hirst en qualité de Magister de l’Ordre Apostolique de Saint Jean.

L’OASJ est ainsi officiellement institué aux Antilles françaises en tant que «Tiers Ordre Religieux et Séculier Hospitalier de l’Eglise Vieille Catholique Romaine.» Une association humanitaire et religieuse de droit français est créée à Balin dans le département de la Guadeloupe.

Le 24 mai 2002, par lettre patente de Mgr Luke Amadeo, une Charte est délivrée à l’OASJ, donnant mission d’installer sur le territoire français métropolitain en la ville de Montpellier, l’Ordre Religieux et Séculier-Hospitalier de l’Eglise Vieille Catholique Romaine.

L’OASJ s’installe en France à Montpellier et se constitue avec une Chancellerie Magistrale organisée de la manière suivante: S.E. le Chevalier-Commandeur Guy Jouan-Pieri, Prieur du Prieuré du Christ Roi et Chancelier de l’Ordre. S.E. le Chevalier-Commandeur Ali Bordji. Argentier de l’Ordre. Les Chevaliers et les Dames de l’Ordre. Les Hospitaliers et les bénévoles, chargés des œuvres humanitaires. Des relations sont nouées auprès des autorités civiles et une organisation d’aide aux plus démunis fonctionne grâce à plusieurs dizaines de bénévoles, encadrés par des chevaliers de l’Ordre.

L’OASJ est en partie à l’origine de la création d’un rassemblement d’associations de la région de Montpellier, œuvrant dans le domaine humanitaire. (AHI) Cette organisation très puissante met en place, notamment en Afrique et en Indonésie, des structures hospitalières très actives.

Le 13 juin 2004, Mgr George de Saint Hirst est consacré évêque d’Atkinson-Castle Bruce. (West Indies).

Le 20 juin 2004, Mgr Luke Amadeo, consacre le Révérend George de Saint Hirst «Prieur de Saint Jean de l’Eglise Vieille Catholique Romaine» avec pouvoir d’Ordre et de Juridiction, permettant l’institution d’une Fraternité Sacerdotale.

Le 23 novembre 2004, Mgr Luke Amadeo établit la fondation de l’Institut de Théologie Saint Pierre et Saint Paul et en remet la tutelle à Mgr George de Saint Hirst.

Ayant désormais un Evêque à sa tête, l’Ordre Apostolique de Saint Jean prend son indépendance par rapport aux Antilles et ce fait est concrétisé par un acte officiel: «Declaration of Autonomy and Independance» du 17 décembre 2004 concédé par Mgr Luke Amadeo à la demande de Mgr Facione, Primat de l’EVCR.

Le 15 juin 2005, l’Ordre devient Souverain en instituant la «Fraternité Sacerdotale Vieille Catholique Romaine.» L’incardination est maintenue avec l’Eglise Vieille Catholique Romaine et avec Mgr Amadeo qui continue son apostolat en Amérique du Nord et dans les Antilles françaises. Ce prélat est décédé aux Antilles Françaises en 2018 après avoir transmis ses fonctions à Mgr George de Saint Hirst qui devient Evêque titulaire de Saint Jean d'Acre en Terre Sainte, et Archevêque de la Province Ecclésiastique de France et d'Outre-Mer.

En 2019, Mgr Gérard Berrier de Martigues, évêque titulaire d'Ashkelon en Terre Sainte, est nommé Supérieur Général de l'Ordre Souverain Apostolique des Hospitaliers de saint Jean.

C’est ainsi que les religieux de l’Ordre sont ordonnés dans la succession épiscopale «Bossuet» et que l’appartenance à l’Eglise Vieille Catholique Romaine d’Amérique du Nord est confirmée. Le Grand Collège Episcopal de France et d’Afrique, sous la présidence de Mgr Georges Papathanasiou, Archevêque Primat pour l'Europe, réunit les Prélats de France et d’Afrique, engagés dans l'Eglise Vieille Catholique Romaine. (Old Roman Catholic Church)..

Mgr George de Saint Hirst et Mgr Gérard Berrier de Martigues, Magister de l’OASJ, sont membres de la Conférence des Evêques d’Amérique du Nord de l’Eglise Vieille Catholique Romaine, sous la présidence de Mgr Louis Elias Milazzo. Archevêque Primat de l'Eglise.

 

LA CHEVALERIE DE L’ORDRE APOSTOLIQUE DE SAINT JEAN

 

L’Ordre Souverain Apostolique des Hospitaliers de Saint Jean dans sa partie «chevalerie est chargé des œuvres humanitaires et  a pour saint patron Saint Jean l’Evangéliste.

Ses missions sont:

  • Le protectorat de l’Eglise Vieille Catholique Romaine.

  • La défense des valeurs et des vertus chrétiennes.

  • La conservation et la propagation de l’héritage intellectuel, théologique et spirituel  de la foi catholique historique.

  • L’assistance hospitalière et la bienfaisance.

  • Les œuvres humanitaires.

  • Une croisade de paix contre la détresse humaine et la dévalorisation de l’homme chrétien.

La Maison des Chevaliers est composée de Frères-Servants, d’Ecuyers, de Chevaliers, de Nobles-Dames et du Corps des Profès.

Le Chancelier assure le fonctionnement des administrations, le respect de la Règle et des us et coutumes, au nom du Magister. Il est assisté par un Coadjuteur et un Chapelain responsable du service religieux.

Les Frères et les Sœurs se regroupent au sein des Prieurés et des Commanderies.

L’accès à la chevalerie est permis à tous les membres des Eglises Catholiques d’Orient et d’Occident. Nul ne peut se présenter s’il n’est libéralement élevé, d’un état honorable, et si sa vertu, ses mœurs, sa loyauté, son urbanité, ne le rendent recommandable. Les qualités requises sont le courage, la dévotion, l’assiduité et l’altruisme.

On devient membre par cooptation ou sur demande. La requête doit être adressée au Chancelier de l’Ordre.

L'OASJ compte actuellement un Prieuré de France, sous l'autorité de Mgr Gérard, Magister de l'Ordre.

Le prieuré du Christ- est autonome et fonctionne sous l'autorité du:

Chancelier-Commandeur.  Prieur du Prieuré du Christ-Roi.

Fra Guy JOUAN-PIERI

14, avenue du Port. 34540 – BALARUC LES BAINS

Tel: 0467187976 – Courriel: guy.jouanpieri@gmail

 

 

 

OEUVRES HOSPITALIERES

Les Oeuvres hospitalières de l’Ordre Apostolique de Saint Jean se développent sur plusieurs fronts simultanément.

En France, le Prieuré de Saint Laurent du Var mène des actions d’assistance sociale sur la région Alpes-Côte d’Azur et dans plusieurs régions par l’intermédiaire des Vicariats.

Le Prieuré de Montpellier mène une action de grande envergure en liaison étroite avec l’association AHI, dont le Président est Christian Delagrange. Chevalier de l’Ordre Apostolique de Saint Jean. La médaille de Chevalier de l’Ordre Apostolique de la Sainte Croix de Constantin le Grand lui a été décernée pour son action humanitaire exemplaire au service des plus démunis.

PRESENTATION D’ASSISTANCE HUMANITAIRE INTERNATIONALE

Assistance Humanitaire Internationale (AHI) est constituée de membres de tout horizon professionnel qui apportent leur savoir-faire et leur notoriété pour cette cause humanitaire.

A.H.I. apporte un équipement médical et paramédical, un droit aux soins, mais aussi une à l’éducation scolaire et professionnelle et divers autres soutiens pour une meilleure autonomie et une amélioration du cadre de vie. Le siège est situé dans l’Hérault, où l’espace de stockage est prêté par la ville de Montagnac (34). Les dons de matériel sont offerts par des établissements médicaux ou des sociétés de toute l’Europe.

A.H.I. a été créée au début de l’année 2007 par Christian Delagrange et un groupe d’amis, composé de femmes et d’hommes partageant la même vision de l’action humanitaire. La majorité des membres fondateurs travaille dans ce domaine depuis de longues années. Leur expérience s’est forgée à travers de nombreuses missions ou actions, menées par d’anciens membres de la délégation régionale d’une ONG ; de l’A.D.S.H.I. (Sapeurs Pompiers de Montpellier), du C.H.A.H. (une association de la région de Lille qui a fait de nombreuses missions au Sri Lanka), du Secours Populaire, etc.

Quelques actions réalisées par AHI.

En Indonésie (Bali) : contrôle des travaux d’agrandissement et de rénovation de l’orphelinat Yappenatim, accueillant 150 enfants.

Au Bénin : inauguration de la construction de 3 salles de classe du collège Houakpé Daho; supervision du projet d’agrandissement de l’Orphelinat Saint Dominique, dirigé par les Sœurs Oblates Catéchistes Petites Servantes des Pauvres ; rénovation d’un petit dispensaire de brousse; contrôle de la distribution des équipements hospitaliers et scolaires que nous envoyons par conteneurs.

Bénin – Collège Hoakpé Daho : construction et inauguration de 3 salles de classes.

Bénin : livraison lits à l’orphelinat.

Bénin : livraison matériel médical (éclairage de bloc opératoire, brancard, etc…) + consommables médicaux.

Bénin : Orphelinat St Dominique. Evaluation des travaux prévus (surélévation de 2 étages pour tripler la capacité d’accueil)

Dispensaire d’un village à l’abandon. Travaux d’agrandissement terminés en 2016 (9.000 habitants de plusieurs villages concernés)

 

Au Cameroun, l’Ordre de Saint Jean s’est engagé à mettre en place un foyer d’aide à l’enfance en détresse. Cette structure existe depuis plusieurs années et est gérée par les Soeurs hospitalières de l’Ordre. La construction d’un centre d’accueil pour les enfants est devenue indispensable et c’est ainsi que l’association AHI a décidé de soutenir ce projet. Le projet prend son essor en 2017 sur le site d’Elat, sur un terrain acquis par l’Ordre et situé à une vingtaine de kilomètres de Yaoundé.

 

SITUATION GENERALE DES OEUVRES AU CAMEROUN

La situation des «Œuvres des Hospitaliers de Provence» sur le territoire de la République du Cameroun est la suivante: L’association humanitaire est reconnue officiellement, agréée par les instances gouvernementales et légitimée à exercer dans le pays une action humanitaire au profit de l’enfance en détresse.

Le nombre d’enfants hébergés par l’association varie constamment. Ces enfants ne sont pas nécessairement orphelins, mais ayant été abandonnés dans la ville, aucun moyen ne permet d’identifier les parents. C’est la raison pour laquelle nous ne donnons pas à notre structure le nom d’orphelinat, mais de Foyers d’aide à l’enfance en détresse qui correspond mieux à la réalité administrative.

PROJET DE CONSTRUCTION (A.H.I et OASJ) D’UN FOYER D’AIDE A L’ENFANCE EN DETRESSE

Les enfants placés sous la responsabilité de l’Association ont été hébergés dans une structure en location située à Yaoundé jusqu’à l’année 2014. Depuis cette date, et en l’absence de moyens permettant l’accueil des enfants sur un endroit unique, nous avons pris la décision de disperser les enfants dans des petites structures. Parfois des familles d’accueil et parfois des maisons louées à bas prix par les religieuses responsables des enfants.

Cette solution est viable pour le moment et permet à la fois de prendre en charge les nourrissons et de scolariser les plus âgés. Mais elle ne pourra perdurer très longtemps et c’est pourquoi nous devons envisager la construction d’un Foyer qui permettra de gérer au mieux la situation.

Nous avons pu acquérir un terrain de 1000 mètres carré à 20km de Yaoundé. A terme, nous allons mettre en place un centre de formation agricole qui permettra aux enfants d’acquérir des connaissances professionnelles utiles pour leur avenir.

GRAND COLLEGE EPISCOPAL

Institution validant la succession apostolique des Prélats de l’Ordre

et assurant l’application du Droit Canon

Président: Mgr William Francis Luke AMADEO-IEZZI

Evêque EVCR. Du Diocèse de Guadeloupe

Membres du Discrétoire de France

Mgr George de Saint Hirst. Vice-Président.

Mgr Gérard de Martigues. Chancelier.

Mgr Jean-François Gaillard. Assesseur.

 

Membres de la Commission africaine

Mgr Jean de la Résurrection. Président.

Mgr Bernard Joseph Ngoumou-Manga. Chancelier.

Mgr François Nkogo-Lema. Assesseur 

G2M.jpg
chevalerie.jpg
OASJP.jpg
OA.png
collegepis.jpg